Italiano 🇮🇹 Русский 🇷🇺 English 🇬🇧 Français 🇫🇷 Español 🇪🇸 Deutsch 🇩🇪

L’HISTOIRE

L’édifice historique dénommé « Palazzo Nota », qui date du XVIIème siècle, remonte plus précisément à 1667 et il a été projeté par l’architecte Pietro Antonio Corradi (1613-1683). Il s’agit du même architecte qui a réalisé d’autres grands édifices, comme le célèbre « Palazzo Rosso », à Gênes. En 1687, le palais devint le bâtiment principal du Commissaire Général de la république de Gênes, qui gouvernait sur toute la Ligurie Occidentale. À partir de 1794, l’édifice fut utilisé comme bâtiment principal de la Mairie de Sanremo, jusqu’au déménagement des bureaux municipaux au « Palais Bellevue », en 1963. Il prend son nom d’un fonctionnaire, Alberto Nota, qui était en charge en 1823, et dont on se souvient surtout parce qu’il s’occupa de grandes œuvres urbanistiques de la ville de Sanremo. Toutes les fresques et les stucs qui décorent le bâtiment datent du XVIIIème siècle. En haut de l’entrée principale on note un élégant blason de Sanremo, dessiné par Gio Andrea Manni en 1713. Au fil des années, le palais a exercé de nombreuses fonctions et, depuis le 30 décembre 2016, il héberge le Musée de la ville qui recueille le riche patrimoine archéologique, historique et artistique de Sanremo et le la Ligurie occidentale, jusque-là conservées au palais « Borea D’olmo ». Pendant les travaux de restauration, dans la Salle du Conseil du palais, on a retrouvé et remis en valeur des décorations murales, qui remontent au XVIIIème siècle, et qui confèrent un charme particulier aux espaces d’expositions.

Musée de la ville de Sanremo :

Au premier étage, on trouve la Section Archéologique qui conserve les témoignages le plus anciens du territoire de la ville, depuis l’époque préhistorique. Les reliques archéologiques sont contextualisées à travers des maquettes qui reconstituent en 3D les lieux du passé. Le musée contient aussi une section préhistorique avec des reliques paléolithiques de la grotte de l’ « Arma » et de la rue San Francesco , ainsi que des matériaux de l’âge du Bronze et de l’âge du Fer, une section a archéologique romaine, avec des reliques des nécropoles et des villa romaines de « la Foce » (quartier à l’ouest de Sanremo)  et de Bussana. Aux étages supérieurs, il y a une salle avec des tableaux qui datent du XVIIème siècle au XIXème, comme c’est le cas de l’œuvre de Pieter Paul Rubens « Couronnement de la Sainte Catherine d’Alexandrie entre les saintes Marguerite et Apollonie », qui, après sa restauration, a retrouvé sa splendeur. Pour terminer, la salle dédiée au caricaturiste et peintre Antonio Rubino et la section historique dédiée à Giuseppe Garibaldi sont de grand intérêt.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: